Les parcelles viticoles sur les îles sont beaucoup plus petites et entourées de murets, appelés currais. Ces murets servent à protéger les cultures des vents de l’océan. Les Açores ont un climat modéré avec pas mal de précipitations et peu de soleil. Le sol rocheux des îles est volcanique, il contient beaucoup de basalte et une couche superficielle d’argile fertile.

Au 15ième siècle, les colons portugais aménagèrent leurs vignobles sur les Açores pour pouvoir y produire leur propre vin de messe. Ce qui permettait aux marins de faire leurs emplettes à cette dernière halte avant leur départ vers le continent américain. Au 19 siècle, avec l’apparition du mildiou et l’arrivée du phylloxéra, pratiquement tous les vignobles furent détruits. Après ils firent l’impossible pour remettre les vignobles en état et redonner un élan à la viticulture.

Les principaux cépages blancs sont le Verdelho, l’ Arinto, le Terrantez, le Generosa et le Fernão Pires. Ce vin assez acide et fin est partiellement destiné à la fabrication du ‘generoso’ et pour la consommation domestique.